Les techniques et outils

La Méthode Mckenzie (MDT)

Si la méthode McKenzie est bien connue pour aider les problèmes de dos liés à des hernies discales, des protrusions discales, ou encore des discopathies, elle ne se limite pas à ces trouvailles anatomiques.
La méthode Mckenzie, c'est en effet un bilan centré sur l'évolution de vos symptômes, de vos capacités fonctionnelles, et de vos attentes. Tous les troubles musculo-squelettiques sont évaluables par un thérapeute McKenzie. Qu'il s'agisse de problèmes de dos pour lesquels aucune imagerie n'a été réalisée, ou de douleurs au niveau d'un bras ou d'une jambe, l'approche McKenzie sera tout aussi pertinente.
Le but des séances réalisées avec un kinésithérapeute McKenziste est :
  • D'améliorer vos douleurs
  • Vous permettre de reprendre vos activités préférées
Avec la méthode McKenzie, vous avez la possibilité de calmer votre douleur lorsqu’elle apparaît, le tout sans ingérer de médicaments !
Avec la méthode McKenzie, vous avez le pouvoir de vous soigner vous-même !

Un traitement McKenzie, c’est quoi ?

Un traitement McKenzie, c’est un bilan complet, un diagnostic clinique, basé sur la façon dont votre corps réagit au mouvement, et dont découle un traitement spécifique.

Un traitement McKenzie, c’est un traitement individualisé qui vous permet de vous traiter vous-même grâce à des exercices !

Pendant le bilan, votre kiné formé McKenzie discutera avec vous de la raison de votre visite. Il prendra en compte vos symptômes (douleurs, fourmis, engourdissements, sensations de blocage, etc), le facteur déclenchant, la durée de l'épisode, ainsi que leur comportement dans la vie de tous les jours pour déterminer les exercices qu'il vous fera tester pendant la séance initiale.

Les exercices testés sur la ou les premières séances permettront d'établir un diagnostic kinésithérapique, déterminant à la fois les exercices qui vous permettront de vous améliorer, ainsi que le pronostic (rapidité attendue d'évolution).

La thérapie Manuelle orthopédique (TMO)

Image



La thérapie manuelle se définit comme "l'art de soigner avec ses mains".

Elle a été révélée au grand public par l'essor de l'ostéopathie. Elle comporte des manipulations généralement  articulaires mais elles peuvent aussi être viscérales, neuro méningés, réflexes...
Nous pouvons être amenés à l'utiliser de manière ponctuelle mais nous privilégierons toujours les techniques actives en première intention lorsque cela est possible.

 

Image

Rééducation post partum

On appelle rééduation du post-partum la rééducation qui a lieu après un accouchement par voie basse ou césarienne.

Elle débute 6 à 8 semaines après l'accouchement. Elle permet de prévenir ou traiter l'incontinence urinaire ou fécale par le renforcement du périnée et des abdominaux qui ont subi des modifications biologiques et mécaniques durant la grossesse et l'accouchement.

Le traitement peut être réalisé manuellement ou à l'aide de dispositifs tels que le biofeedback ou l'électrostimulation pour vous permettre de retrouver vos occupations quotidiennes et sportives.

Il n'est jamais trop tard pour rééduquer son plancher pelvien. N'hésitez pas à demander connseil à votre kinésithérapeute.

Kinésithérapie du sport

La kinésithérapie du sport spécifiquement prend en charge les sportifs/athlètes. De la blessure, phase de rééducation, à la reprise du sport, phase de réathlétisation, nous vous assurons un suivi rigoureux et adéquat.

Les blessures ne sont pas toujours la source des plaintes. Il y a également des problèmes de congestion liés à la pratique sportive, le massage sportif , les trigger points seront des thérapies de choix pour ce type de problèmes .

Image
Image

Traitement à domicile

Pour les patients qui souffrent de sévères restrictions de mobilité, les thérapeutes se déplacent chez vous.

Les traitements à domicile doivent être prescrits par votre médecin.

Kinésithérapie Respiratoire

Le traitement de Kinésithérapie Respiratoire est fréquemment appliqué aux bébés et personnes âgées.

Chez le nourrisson, la cause première est souvent virale, ensuite la surinfection des voies respiratoires va provoquer une augmentation des sécrétions nasales et pulmonaires.

La kinésithérapie respiratoire va aider le patient à expectorer l'excédent de mucus présent au niveau des bronches. Chez le bébé le kinésithérapie cherchera à accélérer le flux expiratoire. Chez l'adulte les techniques de drainage autogène, viseront à mobiliser les sécrétions par une série d'exercices de ventilation dirigée et de respiration à bas volume pour aider a drainer les zones les plus distales de l'arbre bronchique.

Image

Prêt à travailler avec nous ?

L'équipe sera heureux de vous accueillir